Livraison gratuite à partir de 25€ d'achats

Comment sont extraites les huiles essentielles ?


L’extraction des huiles essentielles peut être réalisée de deux façons : par distillation ou par expression à froid

Commençons par la distillation, procédé d’extraction le plus commun :

Avant toute chose, il faut de la matière première.

Sous forme de fleurs, graines, fruits, branches ou racines, les ingrédients primaires sont récoltés en cueillette ou dans un champ agricole traditionnel.

Ces ingrédients sont ensuite insérés dans une grande cuve (un peu comme une couscoussière) où de l’eau est bouillie en dessous des plantes, entre 60°C et 100°C, en fonction du végétal extrait. La vapeur d’eau engendrée par l’ébullition va pénétrer dans la plante et en dégagera ses essences.

Les gouttelettes d’essence sont ensuite redirigées vers un condenseur, qui refroidira le liquide et générera une composition à deux couches : une partie huileuse et une partie aqueuse. Cette composition passe alors dans un essencier, ayant pour but de séparer les huiles essentielles des eaux florales (ou hydrolat).

On obtient ainsi l’huile essentielle pure, qui sera préservée dans des grandes fioles en verre ambré, à l’abri du soleil.

Une autre manière d’extraire les huiles essentielles est l’expression à froid :

Cette technique est moins répandue car utilisée uniquement pour les agrumes (comme le citron, la mandarine ou la bergamote) et dont le rendu est plus faible que la distillation.

Le procédé n’implique pas l’utilisation de vapeur d’eau mais l’extraction se fait par pressage mécanique à froid. Les écorces des agrumes sont écrasées par une presse qui en extrait l’huile essentielle contenue dans la peau des fruits.